Le temps des 20 ans

Cher lecteurs, lectrices,

Je viens d’avoir 20 ans, et plus les jours passent, plus je me rends compte de la beauté de ce qui nous entoure. Pourquoi il y a-t-il une infinité de moment, et pas une vie infinie pour pouvoir les vivre ? Une injustice que celui qui nous observe aurait mieux fait de régler.

Durant une après-midi d’Octobre, nous sommes allés nous perdre dans les bois avec S. Histoire de tuer le temps. Celui qui a des heures. Nous avons longuement marchés, et j’ai pris beaucoup de photos. Ce sont les premières avec mon nouvel objectif 24-105 offert par mon S. La participation de mes amis et de ma famille m’a beaucoup touché.

20 ans. L’âge où tout est possible. J’ai peur de ne pas avoir assez de « temps » pour en profiter.

Grâce à mon appareil photo, j’ai le pouvoir de tout figer, et de défier les pièges de la vie. De me remémorer sans cesse les plus beaux instants, sans perdre de vue qu’il faut les vivre réellement pour s’en souvenir. Le souvenir dépasse la photographie. Mais quelque fois, l’un n’existe pas s’en l’autre.

Un soir, on m’a demandé si j’avais fait une certaine formation pour être photographe, et voici ce que j’ai répondu. Bon j’avoue que j’ai été beaucoup plus rapide, mais cela voulait dire la même chose !

« Etre photographe, ce n’est pas un métier, c’est « être au monde ».

Lorsque l’on prend une photo, on se transforme en un regard extérieur qui se permet ni de juger, ni de modifier le réel. Juste de l’améliorer parfois (avec Photoshop). La photographie est une chose de vrai, qui envole notre esprit vers un endroit différent, à travers le temps et l’espace.

Etre photographe, c’est avant tout vivre pour générer des souvenirs que nous seuls avons la possibilité de former. Nous sommes les seuls à avoir le pouvoir le plus précieux du monde : celui de créer l’immortalité d’un instant.

Et sachez messieurs dames, que chaque instants est magiques.

Etre photographe, c’est donc aussi avoir une indéniable force de caractère. Il faut avoir confiance en soi et s’écouter. Il faut savoir déterminer quand on doit baisser les yeux pour profiter de l’instant présent, et quand on doit devenir un super héros et chopper les meilleurs bourdes, les plus adorables regards, les plus beaux sourires, afin de les partager avec d’autres plus tard. Il faut aimer ce métier tellement fort, qu’en fait, le boulot ne parait pas. Comme un jeu.

Une fois que tu es dans l’optique, tu fonces.

J’ai téléchargé Photoscape, puis j’ai acquéri Photoshop Cs6 au lycée. Les produits s’enchainent et imperceptiblement, on se rend compte que l’amour pour cette activité prend le dessus sur le présent. Le temps n’existe plus. On modifie, on retouche, on sublime, on peint, on crée.

Malgré tout, dans les débuts, ont fait de belles bêtises, mais qui ne s’est jamais trompé ? C’est comme ça que l’on évolue.

J’ai acheté mon Canon 600d, d’une part parce que Facebook commençait à se faire connaitre, et donc les photos de profils (hahahaah), mais d’autre part parce que mon petit frère a reçu un appareil pour Noel. Il avait reçu le seul pouvoir magique dont je désirais. Et pour ne pas vous mentir, je suis dans l’esprit un peu têtu. Je ne lâche jamais l’affaire. La curiosité m’a amené à connaitre Photoshop comme ma poche (et Dieu sait comme je la connais mal car Photoshop est un puit sans fond).

Être en amour avec la photographie, c’est regarder jusqu’à deux heures du matin des vidéos afin de se perfectionner.

Enfin, l’œil du photographe vient avant tout grâce au dessin. Pourquoi faire ? Afin d’apprendre à voir. A regarder.

Ma grand-mère est peintre, alors j’ai baignée dans les natures mortes toute mon enfance. Elle m’a appris à observer les détails, à apprendre par cœur le corps humain, et à savoir évaluer les perspectives.

Il y a deux ans, après avoir remarqué petit à petit que mon travail plaisait, et voyant ma notoriété commençait à évoluer, je me suis offerte le Canon 5D Mark III, avec l’aide de plusieurs personnes que je remercie encore aujourd’hui.

Rien n’est gratuit, mais tout est possible lorsqu’on s’y donne à fond.

Vous voulez un conseil ? La meilleure des formations, c’est l’amour.

Il ne suffit pas d’être Photographe, pour faire de belles photographies.

C’est un métier de passion, c’est sûr.

Je souhaite à chacun d’entre vous de trouver votre voix, de trouver votre passion, votre singularité.

Comme j’ai trouvé la mienne.

Bonne visualisation mes petits loups.

HM2A3926 HM2A3960 HM2A3967 HM2A3976 HM2A3991 HM2A3994

HM2A4002_DxOFP

HM2A4033 HM2A4037 HM2A4045 HM2A4068 HM2A4072 HM2A4095 HM2A4102 HM2A4162

HM2A4192_DxOFP

HM2A4198_DxOFP HM2A4235

HM2A4251 HM2A4261 HM2A4267 HM2A4270

HM2A4307 HM2A4325 HM2A4328 HM2A4334

♦♦ Ce que je porte ♦♦

Veste Pimkie

Pull Mango

Écharpe Pimkie

Pantalon Zara

Chaussures achetés dans une boutique chinoise sur Valence

HM2A4381 HM2A4382 HM2A43801 IMG_4863

J’espère que cet article vous plait. Je remercie mon amoureux, mon photographe si attentionné, pour ces fabuleuses photos

N’oubliez pas de me laissez un commentaire avec un avis. Des bisous mes chats.

Tendresse et chocolat

 

 

About

Hello this is my blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *